Imaginez une tour de 40 mètres de haut, qui serait à la fois une éolienne, recouverte de panneaux solaires, et qui pourrait également utiliser l’énergie marine et souterraine pour produire de l’électricité. C’est le projet un peu fou de la ville de Boulogne. Le projet, baptisé “tour Caligula”, en hommage au premier phare français érigé sur la falaise de Boulogne, pourrait voir le jour d’ici 3 à 4 ans, près du calvaire des marins ou sur la façade maritime du Chemin vert. La ville lance un appel aux ingénieurs et à la matière grise pour réfléchir et faire évoluer le projet. La tour, autonome en énergie, pourrait par exemple servir à stocker les données numériques ou à alimenter les habitants en électricité en cas de force majeure. Si vous souhaitez participer à ce projet, vous pouvez contacter la mairie de Boulogne.

Pour l’instant, cette tour n’est qu’à l’état d’embryon. La ville se donne 3 à 4 ans pour la réaliser. En attendant, elle lance un appel aux ingénieurs et à tous ceux qui ont des idées. Si c’est votre cas, vous pouvez contacter Philippe Hochart, l’ingénieur porteur du projet. Il nous explique à quoi va servir cette tour :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X