Une mésentente familiale pourrait être à l’origine du meurtre survenu samedi soir à Boulogne. On vous en a parlé sur Delta FM : un homme de 33 ans a été retrouvé mort, dans son appartement du boulevard Clocheville. Sa sœur a été interpellée. Après plusieurs heures de garde à vue, elle a été incarcérée, le Parquet estimant qu’il avait suffisamment d’éléments contre elle.

Même si la femme de 30 ans ne reconnaît pas les faits, elle ne les nie pas non plus. En fait, elle était fortement alcoolisée au moment de son interpellation, et selon le parquet, elle aurait “la mémoire un peu difficile”. Joint par nos soins, le Procureur indique que la femme a été confrontée à son geste par les enquêteurs, et que celle-ci ne réalise pas avoir pu commettre des faits d’une telle gravité, “vu l’amour qu’elle porte à son frère”. Une chose est sûre : la concubine de la victime, présente au moment des faits, confirme le coup porté et l’accuse formellement. Concernant les causes de ce geste, les investigations se poursuivent. Le Parquet évoque une mésentente familiale : la femme aurait indiqué avoir subi des violences de la part de son frère. En garde à vue, elle a évoqué avoir été empoigné, ce qui aurait provoqué son geste de réaction avec un couteau. Des faits qui doivent encore être vérifiés, de même que la consommation de produits stupéfiants qui, selon le Procureur, “ne semblaient pas absents de leurs vies respectives”.

A noter que la femme a été placée en détention provisoire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X