Début mars, 17 migrants ont passé la nuit sous les cheminées d’un ferry de DFDS à Calais. 13 d’entre eux étaient convoqués hier devant le tribunal de Boulogne. Aucun n’est venu et seuls les 4 qui avaient donné leur identité ont été condamnés à 1 mois de prison avec sursis. Pour leur anonymat, les 9 autres ont été relaxés. Le 2 mars, ils avaient participé à l’intrusion massive d’une centaine de migrants dans l’enceinte du port calaisien.

13 migrants été jugés pour leur intrusion le 2 mars dernier dans le port de Calais et être restés toute une nuit sous les cheminées d’un ferry de DFDS. Les images avaient eu un fort écho médiatique. Hier, leur procès a montré l’impuissance de la justice. Une justice qui ne fait pas peur dans certains cas. Compte rendu d’audience :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X