Deux hommes devant le tribunal de Boulogne pour avoir organisé des traversées de migrants. Un chauffeur de taxi calaisien et un vendeur de bateaux belge seront présentés hier après-midi au tribunal correctionnel de Boulogne. Une affaire qui défraie la chronique…

Habituellement, les passeurs présentés devant le tribunal de Boulogne sont des ressortissants étrangers mais là, il s’agit de 2 hommes de la région, en tout cas pour l’un, chauffeur de taxi à Calais et habitant Loon-Plage. L’autre prévenu est également francophone puisqu’il tient un magasin de bateaux à Warneton, à la frontière belge. Les deux individus sont soupçonnés d’avoir organisé des traversées de migrants, entre le 1er octobre 2018 et le 19 mars 2019, date de leur interpellation. Le vendeur de bateau fournissait des pneumatiques à des réfugiés… tandis que le chauffeur de taxi calaisien les conduisait jusqu’au bord de mer, à Wimereux, Dannes ou bien encore Oye-Plage, pour embarquer. Leur procès a déjà été repoussé 2 fois. La première fois, pour avoir le temps de préparer leur défense. La seconde fois, parce que l’un des 2 prévenus a changé d’avocat. Il sera défendu par Maître Franck Berton, un ténor du droit pénal. Et que l’avocat soit présent ou pas, cette fois, il y a peu de chance pour que le tribunal de Boulogne accepte un nouveau renvoi. L’audience devrait donc bel et bien avoir lieu ce vendredi après-midi.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X