Des vases, des vases, et encore des vases. Cet été, le musée de Boulogne va présenter une grande partie de sa collection de vases grecs. Le musée en possède environ un demi-millier dans ses réserves. C’est l’une des collections les plus importantes de France. Et l’exposition “Une saison en Grèce – Trésors de l’Antiquité”, qui démarre ce samedi, va vous permettre d’en découvrir environ 150. Mais la pièce majeure de l’exposition, c’est “le vase qui parle”. Il s’agit d’une reproduction géante d’un vase datant de 575 avant Jésus-Christ. Grâce à des jeux de lumière et des haut-parleurs, les personnages peints sur le vase s’éclairent et racontent l’histoire de la guerre de Troie. L’exposition ouvre au public à partir de ce samedi. A voir jusqu’au 8 décembre.

Ce vase qui parle fait 17 fois la taille de l’original. Et comme son nom l’indique, il parle. Des hauts parleurs sont placés à l’intérieur pour raconter l’histoire de la guerre de Troie, dessinée sur le vase. Les détails avec Arnaud Waels, dirigeant de la société Devocité, qui a fabriqué ce vase qui parle :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X