Des frais complémentaires pour financer des services comme le wifi ou la cafétéria. Voilà ce que la direction de l’école d’infirmières de Boulogne réclame à ses étudiants, depuis cette année. La pilule passe mal chez les élèves : certains ont décidé de ne pas payer la somme de 63 euros demandée, estimant que ces frais complémentaires ne doivent pas être obligatoires. Une réunion entre la direction et les étudiants est prévue le 25 septembre pour trouver une solution. Les élèves espèrent que la direction fera preuve de bon sens et validera le paiement facultatif des frais complémentaires.

Depuis cette année, l’institut de soins infirmiers demande aux étudiants de verser 63 euros de frais complémentaires, pour financer les services comme le wifi ou la cafétéria. Des frais supplémentaires “illégaux” selon certains, qui ont refusé de les payer. Les détails avec Simon Gendron, le représentant des étudiants à l’IFSI de Boulogne :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X