Pascal Marconville

16 filières de passeurs démantelées en 2017, 49 en 2018, et 54 en 2019. Voilà le bilan du tribunal de Boulogne. Un tribunal toujours autant mobilisé par la problématique migratoire. En 2019, le nombre de jugements pour aide à l’entrée ou au séjour d’étrangers en situation irrégulière a augmenté de 32% par rapport à 2018, tandis que le nombre de personnes condamnés a augmenté de 25%. “Il est à craindre que si cette hausse d’activité se poursuive, nous ne serons plus en mesure de faire face” a déclaré le procureur de la République de Boulogne, Pascal Marconville.

Selon Pascal Marconville, procureur de la République de Boulogne, cette lutte contre la pression migratoire va se poursuivre en 2020 :

Le procureur qui a rappelé que 2019 a également été la première année où des migrants sont morts en traversant la Manche. 4 personnes ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Angleterre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X