Benoît Lobez nous a quittés ce samedi, des suites d'une maladie. (© Photo GUY DROLLET)

Nous avons appris ce samedi la disparition de Benoît Lobez. Né en 1956, ce journaliste passionné du monde maritime était aussi élu à la mairie de Boulogne-sur-Mer.

La nouvelle est tombée. Brutale. Elle l’est d’autant plus que l’homme qui nous a quittés ce samedi était d’une gentillesse incroyable. Conseiller municipal à Boulogne-sur-Mer, Benoît Lobez était avant tout un véritable puits de science sur le monde maritime. C’est sur les quais, le port ou les bateaux que nous le croisions le plus souvent. Journaliste pour Le Marin et correspondant pour La Voix du Nord, notre confrère connaissait par coeur Capécure et les hommes qui le font vivre. Les armements, les entreprises, les acteurs du port de Boulogne-sur-Mer n’avaient aucun secret pour lui. 

Auteur d’un livre sur le naufrage du Snekkar Artic, intitulé “La Vérité renflouée”, Benoît Lobez a consacré une partie de sa vie à enquêter sur ce naufrage maritime et à rendre hommage aux marins disparus. Nous nous souviendrons longtemps de la dernière fois où nous l’avions croisé, lors des fêtes de la mer, où il était venu discuter sur notre stand avec des sauveteurs de la SNSM. Ce jour-là, nous apprenions que Benoît souffrait depuis quelques mois d’une maladie qui l’aura finalement emporté.

Au-delà de ses connaissances, Benoît Lobez était un personnage attachant, jamais avare lorsqu’il s’agissait de partager sa passion. Nous garderons de lui le souvenir d’un homme souriant, sympathique, et toujours professionnel. A sa famille et à ses proches, Delta FM adresse ses plus sincères condoléances.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X