Les entreprises boulonnaises Freshpack et SNAB, ainsi que la société parisienne Ginini Antipode, se sont associées pour remettre une voiture à Jimmy Gressier. Objectif: aider l’athlète boulonnais dans ses déplacements, en vue des Jeux Olympiques.

Jimmy voyage beaucoup. Il va trois fois par semaine à l’Insep, par exemple, explique Franck Paque, dirigeant de la société Freshpack, à l’initiative du projet. Avec son ami Xavier Dubois, directeur du groupe Sofida, ils ont remis une voiture à l’athlète, ce mardi. Sur les portières, les logos des entreprises s’affichent aux côtés de celui qui vise une médaille aux prochains Jeux Olympiques. “Nous partageons les mêmes valeurs, souligne Franck Paque. Jimmy est travailleur, ambitieux, et il veut toujours chercher l’excellence“.

Un coup de pouce apprécié par le jeune garçon originaire du Chemin Vert. En Mexique pendant le confinement, il a pu poursuivre un entraînement normal en altitude. “Ce qui a plombé la préparation, c’est l’annulation des compétitions, et notamment des JO” se rappelle son entraîneur Arnaud Dinielle. C’est rare de le voir lâcher, mais sur le coup, je l’ai senti démotivé. Là, ça va mieux. Sa forme n’est pas optimale, mais on sera prêt pour Monaco, le 15 août”.

Après avoir avalé les kilomètres en courant, Jimmy Gressier va pouvoir le faire au volant. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X