Une liaison de bateaux entre l’Irlande et Boulogne. Voilà ce qu’aimerait Frédéric Cuvillier. Le maire de Boulogne a rencontré le Premier Ministre Edouard Philippe, mardi soir à Matignon. Le maire a notamment évoqué les enjeux du Brexit. Lorsque le Royaume-Uni sortira de l’Union Européenne, cela aura un impact sur le port de Boulogne, et notamment sur la filière pêche. En effet, 60% de la pêche boulonnaise s’effectue dans les eaux britanniques, et 400 000 tonnes de poisson transformé à Capécure provient de la Grande-Bretagne. Pour limiter les pertes, Frédéric Cuvillier aimerait une liaison maritime avec l’Irlande, pour acheminer le poisson sur le port de Boulogne.

Si le Royaume-Uni quitte l’Union Européenne, ça pourrait être catastrophique pour le port de Boulogne : il y aurait à nouveau des mesures strictes et des contrôles de douane entre la France et l’Angleterre. Pour sauver les meubles, Frédéric Cuvillier aimerait qu’une liaison soit créée entre Boulogne et l’Irlande :

En mettant en place de nouvelles liaisons ailleurs que sur la Côte d’Opale, les Britanniques espèrent ainsi contourner le problème des migrants. D’ailleurs à ce propos, Frédéric Cuvillier a également demandé au Premier Ministre de maintenir le CROSS Gris-Nez, qui assure la surveillance du détroit. Des craintes de restructuration avaient en effet été évoquées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X