Imbroglio pour les marins français, cinq jours après le Brexit. Alors qu’un accord a été trouvé entre le Royaume-Uni et l’Union européenne pour permettre aux pêcheurs d’accéder aux eaux britanniques, les bateaux restent coincés côté français. La commission européenne n’a pas encore signé les autorisations pour poser leurs filets dans les eaux anglaises. “Un manque à gagner” selon Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches dans les Hauts-de-France.

Pour l’instant, aucun pêcheur boulonnais n’a reçu cette autorisation. Cela fait donc 5 jours que les marins sont bloqués dans les eaux françaises. Ecoutez Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches dans les Hauts-de-France :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X