La place Dalton rebaptisée “place Mireille Hingrez-Céréda”, du nom de la première femme à être devenue maire de Boulogne, le quai Gambetta transformé en “quai Rose-Marie Lacroix”, pour rendre hommage à une marchande de crevettes, ou bien encore la place Navarin a été remplacée par la “place Geneviève Aubrun”, première femme médecin à Boulogne, en 1920. Ne faites pas la mise à jour de votre GPS, il s’agit d’une action éphémère menée par l’espace Maës, à Boulogne. Dans le cadre de la journée des droits des femmes, qui avait lieu vendredi, plusieurs bénévoles ont décidé de rebaptiser les rues de la ville avec des noms de femmes qui ont marqué l’histoire de Boulogne. Les plaques des rues sont donc modifiées de façon temporaire, jusqu’à la fin du mois.

Tous ces changements de nom ont été imaginés par des bénévoles de l’espace Maës. Il s’agit en fait d’une action menée dans le cadre de la journée de la femme. Les détails avec Stéphanie Wurthling, animatrice à l’espace Maës de Boulogne sur Mer :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X