La nouvelle Ministre de la pêche convaincante face aux professionnels du port de Boulogne. En visite dans la cité portuaire, Annick Girardin a rencontré pendant plusieurs heures les pêcheurs et les entreprises de transformation du poisson. Brexit, coronavirus, quotas de pêche, tous les sujets ont été abordés. Au micro Delta FM, la Ministre a déclaré qu’elle serait “la voix des pêcheurs” pour les défendre au niveau européen. Un discours qui a convaincu la profession. “On se sent soutenus, elle connaît les dossiers sur le bout des ongles” s’est réjoui le président du comité régional des pêches Olivier Leprêtre.

Pendant plusieurs heures, Annick Girardin, pêcheurs et professionnels du port de Boulogne ont échangé sur les problématiques de la filière. Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches, est ressorti satisfait de la réunion :

Les pêcheurs boulonnais craignent notamment de ne plus pouvoir pêcher dans les eaux anglaises à cause du Brexit. La ministre Annick Girardin s’est montrée très à l’écoute sur le dossier :

Le maire de Boulogne Frédéric Cuvillier a lui aussi estimé que les échanges avec la Ministre étaient constructifs. “Elle pourra compter sur nous, et nous pourrons compter sur elle”, a-t-il déclaré.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X