47 migrants menacent de mettre le feu aux bus dans lesquels ils sont transportés ! La scène s’est déroulée ce matin au niveau du péage d’Herquelingue dans le Boulonnais. Les migrants, évacués du camp de Grande-Synthe, dans le Dunkerquois, étaient transportés vers des centres d’orientation au nord de la Loire. Ne voulant pas quitter la côte d’Opale, ils ont menacé de mettre le feu aux 2 bus. Un important dispositif de secours et de forces de l’ordre a été déployé. 5 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Ce matin, les autorités ont procédé au démantèlement du camp de Grande-Synthe, dans le Nord. Les migrants ont été placés dans des bus pour être amenés dans des centres d’accueil et d’orientation, partout en France. Mais certains réfugiés ont opposé une résistance. A tel point que des chauffeurs de bus ont décidé de stopper leur trajet, juste avant le péage d’Herquelingue. Reportage :

Pas d’incident à signaler dans les autres bus. Au total, 900 réfugiés ont été évacués du camp de Grande-Synthe, ce mardi matin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X