Le premier pique-nique de l’antenne locale audomaroise du Conseil National de la Nouvelle Résistance s’est réuni ce samedi. Une vingtaine personnes ont répondu présentes, dont beaucoup d’anciens gilets jaunes. L’objectif : se réunir pour fédérer les citoyens engagés. La référence à la seconde guerre mondiale et au conseil national de la résistance est voulu : pour eux, il est urgent de changer radicalement le monde dans lequel on vit.

Ils étaient une vingtaine à se réunir samedi midi au premier pique-nique de l’antenne locale du Conseil National de la Nouvelle Résistance dans le jardin public de Saint-Omer. Le but : rassembler les différents mouvements contestataires. Reportage :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X