A Saint-Omer, le conseiller municipal Quentin Bourgeois a rejoint l’UPR à l’approche des Européennes… Il y a un an, il quittait le Front National, déplorant un changement dans leur idéologie, trop axée sur l’immigration et plus assez sur des questions sociales. Aujourd’hui, il est donc aux côtés de François Asselineau dans l’Union Populaire Républicaine. Un parti qui a su le convaincre, notamment par ses positions en faveur d’un “frexit”.

Après avoir cherché une nouvelle formation politique en accord avec ses valeurs, Quentin Bourgeois a rejoint l’UPR en octobre, notamment pour ses positions en faveur d’une sortie de la France de l’Europe :

L’UPR devrait présenter une liste aux élections européennes. L’élu audomarois n’exclut pas d’y figurer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X