Au tribunal de Saint-Omer, le procès pour le meurtre du petit Yanis se poursuit. Pour rappel, le petit garçon est décédé en 2017 à Aire-sur-la-Lys après une punition pour un “pipi au lit”. Hier, les médecins légistes ont présenté leurs conclusions : c’est l’hypothermie ou le traumatisme crânien qui ont causé la mort de Yanis. Des conclusions qui ne sont pas concordantes avec les gestes décrits par son beau-père. Hier soir, la mère de Yanis a livré sa version des faits.

Je n’aurais jamais imaginé ce qu’il s’est passé“. A la barre, la jeune femme explique la confiance qu’elle avait en ce compagnon avec qui elle était depuis quelques années. “Ça se passait bien avec Yanis, il n’était pas un obstacle dans notre relation“, explique-t-elle. Et pourtant, dans la nuit du 5 au 6 février 2017, le petit garçon décède après avoir reçu vraisemblablement des coups et avoir été probablement immergé dans le canal.

Ce soir là, il passe la soirée chez le beau-père de Yanis. Un fait exceptionnel selon la mère : le chalet n’a ni eau ni électricité. En hiver, habituellement, il n’y passe pas la nuit. Le soir-même, ils se couchent à trois sur le même matelas. Problème : Yanis fait pipi au lit. Et, selon la mère, son compagnon pense qu’il le fait exprès. Il décide donc d’aller se promener avec lui pour “lui remettre les idées en place” dit-elle. Comme il le faisait parfois la journée. Il est environ minuit et demi. Elle reste au cabanon alors qu’ils sortent. Elle ne les reverra que plus de 2h plus tard, alors qu’il sera déjà trop tard. A la barre, elle pleure en évoquant cette nuit. Et elle interpelle son ex-compagnon “Arrête de te cacher Julien s’il te plaît“. Elle veut connaître la vérité. Lui n’ajoute rien de plus…

Se doutait-elle de violence antérieure ? A l’époque non, les bleus de Yanis et les plaies qui apparaissaient étaient expliqués par des chutes. Yanis était un casse-cou. Aujourd’hui, elle, se pose des questions.

Pour rappel, la mère du petit garçon est accusée d’abstention volontaire d’empêcher un crime. Son ex-compagnon doit s’exprimer ce jeudi après-midi sur les faits.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X