Sécurité sur mesure pour le procès en appel de Redoine Faïd. Procès qui s’ouvre ce jeudi aux Assises de Saint-Omer. Procès hors normes, non pas pour les faits, mais pour la personnalité du prévenu. Redoine Faïd est appelé aussi le “roi de l’évasion”. Voilà pourquoi pendant 3 semaines, le temps du procès, le secteur autour du Palais de Justice sera sous haute surveillance. Pour les habitants, l’impact sera limité aux rues Dupuis et des Tribunaux, dont la circulation sera restreinte et le stationnement interdit. Pour les écoles Paul Bert et Notre Dame, il faudra déposer, en voiture, les enfants avant 9h ou s’y rendre à pied.

Redoine Faïd s’est évadé à plusieurs reprises. Dernier en date, en juillet 2018 où il s’évade en hélicoptère d’une prison de Seine et Marne. Il y a 2 ans, il a été condamné à 18 ans de prison pour l’attaque d’un fourgon blindé entre Douai et Arras. Il a fait appel et ce nouveau procès va se dérouler sous haute surveillance :

Notons que Rédoine Faïd n’est pas le seul à être rejugé. Il y a 3 autres prévenus dans cette affaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X