7 peines de prison allant de 4 à 12 mois avec sursis et une peine de 6 mois de prison ferme requises contre les 8 prévenus accusés d’avoir menacé Willy Schraen, le président de la fédération nationale des chasseurs. Il y a quelques mois, il a reçu de nombreuses menaces via les réseaux sociaux suite à des propos polémiques sur le piégeage des chats. Le procès s’est déroulé hier après-midi à Saint-Omer. Aucun des prévenus n’était présent à l’audience. Le délibéré sera rendu le 22 octobre.

Huit personnes comparaissaient au tribunal de Saint-Omer hier pour des menaces contre Willy Schraen, le patron des chasseurs. Un procès médiatique après la polémique du mois de mai. Reportage :

Le délibéré sera rendu le 22 octobre à 13h30.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X