25 ans de réclusion criminelle pour le beau-père du petit Yanis. Il a donc été reconnu coupable du meurtre du petit garçon, dans la nuit du 5 au 6 février 2017 à Aire-sur-la-Lys, après une punition pour un “pipi au lit”. Il est également reconnu coupable de violences régulières sur l’enfant. Il écope aussi d’un suivi socio-judiciaire de 5 ans. La mère de Yanis a, elle, été reconnue coupable de non-abstention d’empêcher un crime pour la nuit des faits, mais pas pour les autres violences. Elle écope d’une peine de 4 ans de prison, dont 2 avec sursis.

Le beau-père du petit Yanis a été reconnu coupable de meurtre. Ses avocats avaient plaidé pour une requalification en “violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner”. Pour ses avocats, c’est une décision difficile. Maître Daquo et Maître Dumenil :

La mère de Yanis a, elle, été reconnue coupable de non abstention d’empêcher un crime la nuit du drame. En revanche, elle a été acquittée en ce qui concerne les autres violences que son ex-compagnon aurait fait subir au petit garçon avant la nuit du drame. Un soulagement pour elle, selon son avocate Fleur Bridoux :

La mère de Yanis écope de 4 ans de prison, dont 2 avec sursis probatoire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X