© Delta FM (Archives)

Après la grève à la prison de Longuenesse, de l’argent a été débloqué pour l’établissement pénitentiaire de l’audomarois. Une réunion s’est tenue mardi avec une médiatrice de la direction interrégionale des services pénitentiaires. C’est ce que demandaient les syndicats qui dénonçaient un dialogue rompu et un manque de moyens. Des centaines de milliers d’euros devraient servir à sécuriser la prison et éviter les intrusions. De même, des postes devraient être créés pour le quartier des peines aménagées.

 

X
X