Delta FM vous en parlait dès mercredi, c’est confirmé. Dans le drame de Merck-Saint-Liévin, c’est bien l’homme qui a tué sa femme à coup de fusil de chasse. L’autopsie réalisée mardi confirme la mort avec cette arme, et il n’a pas d’autres traces. L’hypothèse de l’homicide suivi d’un suicide est privilégiée. Le couple connaissait de vives tensions. L’enquête se poursuit.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X