Dans l’Audomarois, les agents de la Petite Enfance se mobilisent contre la réforme des modes d’accueil prévue par le gouvernement en 2021. En cause : des conditions d’accueil détériorées avec, par exemple, moins de surface par enfant ou moins de professionnels qualifiés. Les agents s’étaient déjà mobilisés en mai 2019 : une manifestation avait réuni 80% des agents de la Petite Enfance de la CAPSO, à l’appel du collectif national “Pas de bébé à la consigne”. Compte tenu de la crise sanitaire, leur mobilisation s’est adaptée : les agents ont été invités à envoyer au gouvernement des photos d’eux avec le tract.

Aujourd’hui, les agents sont toujours contre cette réforme qui va, selon eux, détériorer les conditions d’accueil des jeunes enfants sur de nombreux points. Delphine Duflos, auxiliaire de puériculture et représentante CFDT :

Avec la crise sanitaire et la crise économique, pas de grève ou de manifestation, mais une mobilisation d’un nouveau genre :

Plus d’infos sur cette mobilisation sur la page Facebook Pas de bébés à la consigne.

X
X