Le complexe gymnique d'Arques

Le Pays de Saint-Omer espère devenir une base arrière pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris. En 2012, certains clubs du territoire avaient déjà pu vivre cette expérience grâce aux JO de Londres. Pour le plus grand plaisir des sportifs qui ont pu s’entraîner dans les mêmes lieux que les professionnels de leurs disciplines et même échanger avec eux. Le complexe gymnique de l’AMGA à Arques, la salle de badminton du Volant Airois à Aire-sur-la-Lys, ou encore le golf de l’Aa Golf Club Saint-Omer à Lumbres pourraient être concernés.

Le golf à Lumbres, le badminton à Aire et la Gym à Arques… Autant d’infrastructures que le territoire, que ce soit la CAPSO ou la CCPL, peut mettre en avant. Hervé Dupont, conseiller communautaire CAPSO délégué aux sports :

Pour les clubs, c’est une expérience exceptionnelle pour les sportifs. Aline Bajek, Présidente de l’AMGA, se souvient de 2012 :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X