La CAPSO a voté son budget 2019 lors de son dernier conseil communautaire jeudi 4 avril. Et pour cette année, la CAPSO est endettée, mais entend redresser la situation. Explications.

La dette de la CAPSO s’élève actuellement 41,8 millions d’euros, soit un peu moins de 400 euros par habitants. Le taux d’endettement de la CAPSO est de 56%, c’est moins que la moyenne des communautés d’agglomération qui s’élève à 79%, mais c’est quand même trop… Dans son budget 2019, la communauté d’agglo veut redresser la situation. En bref, elle a baissé ses dépenses réelles de fonctionnement de 1,3% entre 2017 et 2018, alors que les recettes réelles ont augmenté de 3,3%. Rassurez-vous, l’augmentation de ces recettes ne passe pas par une augmentation des impôts : les taux restent les même qu’en 2018. Toutefois, les recettes liées aux impôts vont tout de même augmenter : d’abord grâce à la revalorisation annuelle de l’Etat et ensuite, par la hausse des bases fiscales. En clair, il y a plus d’entreprises et plus d’habitants soumis aux impôts, ce qui va donc rapporter plus de recettes.
En parallèle de ces ajustements, la CAPSO va continuer à investir dans les projets déjà engagés, comme la réhabilitation de la gare, pour 8 millions d’euros, la transformation de la friche Ledoux à Thérouanne pour 1,9 millions d’euros ou la maison de santé d’Eperlecques pour 1,2 millions d’euros.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X