Dans le marais audomarois, les plaques des pompiers ont été remplacées par de nouvelles. En 2011, un incendie dans une maison située sur une île a ravagé l’habitation. L’habitante paniquée n’avait pas pu indiquer aux pompiers où se trouvait son logement… Les pompiers ont donc mis en place un système de plaques numérotées. Quand on les appelle du marais, il faut donc renseigner ce numéro et les pompiers savent où et comment intervenir. Ces nouvelles plaques viennent donc remplacer le premier système mis en place après l’incendie.

Après les changements de signalisation dans le marais, c’est désormais les plaques du SDIS, à destination des pompiers, qui doivent parfois intervenir en s’adaptant aux conditions particulières du marais. Le commandant Patrick Gavel est chef de centre des pompiers de Saint-Omer :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X