Le drame avait secoué l'audomarois en 2013. (© deltafm)

Du nouveau dans l’affaire du drame qui a touché Eperlecques en 2013. Le 28 avril de cette année là, deux frères étaient mortellement fauchés par une voiture : Romain et Damien. D’après nos confrères de la Voix du Nord, le parquet de Saint-Omer vient de rendre ses réquisitions dans le dossier et requalifie les faits en homicide involontaire et non plus en homicide volontaire contre le principal suspect. Il éviterait donc la Cour d’Assises et serait jugé au tribunal correctionnel… si, et seulement si, le juge d’instruction de Boulogne sur Mer décide de suivre les réquisitions. C’est ce juge qui prendra la décision.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X