Depuis la baisse des contrôles, le flux ininterrompu de poids lourds a repris au cœur de Renescure

Le père de la petite Colline ne décolère par après la cérémonie de vœux de Renescure. Le maire, Jean-Pierre Decool, l’a fait évacuer de la salle par les gendarmes alors qu’il tentait de prendre la parole pour rendre hommage à sa fille de 8 ans, morte sous les roues d’un camion, en février 2019… Un hommage qui n’a pas été rendu par le 1er magistrat dans sa rétrospective de l’année écoulée. En guerre ouverte avec l’élu, le collectif Colline d’Actions se bat pour la sécurisation de la D642, cet axe où des dizaines de camions défilent chaque jour au cœur du village.

Au terme de la cérémonie, David Bouche, le père de la petite Colline, en guerre avec le maire au sujet de la sécurisation de la D642, a tenté de prendre la parole avant d’être évacué par les gendarmes. Difficile à avaler pour ce papa, créateur du collectif Colline d’actions :

Quelques aménagement ont été réalisés, insuffisants pour sécuriser les lieux aux yeux du collectif. Le maire, Jean Pierre Decool, n’a pas donné suite à nos demandes d’interview.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X