Nouveau rebondissement dans le projet de l’extension commerciale du Faubourg de Cassel. Le prefet vient de donner son autorisation environnementale, alors qu’il y a 2 mois, le commissaire enquêteur donnait un avis défavorable.
Hier soir en conférence de presse, la maire de Bergues n’a pas caché sa stupéfaction. Sylvie Brachet s’oppose depuis 10 ans à ce projet et va déposer un recours de la décision du préfet. Le projet, c’est l’aménagement de 28 hectares de champs agricoles en zone commerciale pour doubler la surface du magasin Leclerc et créer une galerie marchande.
Le président régional de l’union des entreprises de proximité va interpeller la région qui récemment a pris position pour protéger le commerce de centre-ville.

Stupéfaction à Bergues ! Le préfet vient de donner l’autorisation environnementale pour l’extension commerciale du Faubourg de Cassel. Stupéfaction car il y a 2 mois, le commissaire enquêteur donnait un avis défavorable à ce projet. Un projet porté par la CCHF et son président André Figoureux et que dénoncent la maire et les commerçants de Bergues depuis de nombreuses années. Reportage :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X