On avait quitté les acteurs de grande fête très déçus l’an dernier. Des musiciens très peu respectés, un tambour major prêt à jeter l’éponge et un dialogue rompu entre certains carnavaleux et la mairie. Aujourd’hui, la situation s’est apaisée et tout le monde n’attend qu’une chose : une belle fête.

Malgré un beau soleil et une ambiance très festive, la bande de Pitgam 2018 avait été gâchée aux yeux de beaucoup de carnavaleux… Rave-party, musique techno à fond, non-respect des musiciens et du parcours de la bande et puis des bagarres en fin de journée. Pour certains comme le Tambour Major, Pascal 1er, la coupe était pleine et le bande s’est retrouvée menacée. Alors tout le monde s’est mis autour de la table, la confrérie, Pascal Bonne en tête, a entamé le dialogue avec la maire du village : Brigitte Decriem. Tout a été remis à plat, chacun a reconnu ses erreurs et l’aboutissement de cette concertation, ce sera donc pour dimanche. La musique sera baissée au passage de la bande, le parcours a été retravaillé… Un appel a également été lancé aux “vieux de la vieilles”, tous ces parapluies qui ont eu tendance à déserter Pitgam ces dernières années. La volonté de tous, c’est que cette édition 2019 s’inscrive comme le retour des valeurs carnavalesques, et que cette dernière bande de la saison soit un succès, à l’image de toute celles qui l’ont précédée.

La bande, avec les femmes en 1ère ligne, tradition oblige, s’élancera à 15h du centre-ville.

Pascal 1er fêtera son dixième anniversaire à la tête de la bande de Pitgam

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X