Toujours autant de tensions en ce moment dans les établissements scolaires du Dunkerquois. Plusieurs lycées subissaient des barrages filtrants ce matin, comme l’EPID à Dunkerque. Mais les heurts les plus importants se trouvaient à Coudekerque-Branche, au lycée Fernand Léger. Des poubelles ont été brûlées, un arrêt de bus, des carreaux et une affiche publicitaire cassés… Les CRS ont du intervenir. Il s’agissait d’élèves, mais aussi de casseurs, pas forcément scolarisés dans l’établissement. Le calme est revenu et les cours ont repris. Les élèves protestent notamment contre la réforme du Bac.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X