Le Dunkerquois sera-t-il un refuge pour les habitants de la Métropole lilloise ? La question est légitime avec l’instauration d’un couvre-feu à Lille, et les vacances de la Toussaint. Nombreux sont les métropolitains qui vont choisir de prendre l’air sur la Côte d’Opale, et de profiter de l’ouverture des bars et des restaurants jusqu’à minuit et demi. Une aubaine pour les commerçants du territoire, mais certains craignent aussi la circulation plus active du virus dans le Dunkerquois.

Si les restaurateurs et cafetiers s’attendent à voir du monde arriver de Métropole lilloise, les hôteliers, eux, le constatent déjà dans leurs réservations. Reportage :

Des prévisions qui pourraient pousser les élus locaux à prendre de nouvelles mesures pour éviter la propagation du virus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X