Loon-Plage s’est dotée d’un dispositif de vidéoprotection. 22 caméras ont été installées cet été sur 9 sites différents. Des caméras que l’on retrouve, par exemple, sur des ronds-points, aux entrées de ville, à la ferme Galamé ou à la salle Coluche. Les vidéos sont conservées 14 jours et seront à la disposition des services de police. L’installation d’autres caméras est déjà prévue. Loon-Plage pourrait en compter, au total, une cinquantaine d’ici 3 ans.

La vidéoprotection, l’équipe municipale y pense depuis 15 ans. Le projet a été reporté maintes fois mais désormais, c’est une réalité. Pour le maire de Loon-Plage, Éric Rommel, c’est un équipement fait pour rassurer les habitants. Et de bien préciser qu’on parle là de vidéoprotection :

Les vidéos sont conservées pendant 14 jours et seules 5 personnes à la mairie, dont le maire bien sûr, sont autorisées à les regarder. 261 000 euros, c’est le budget pour la mise en place de ce dispositif, qui va s’étoffer. C’est déjà budgété :

Loon-Plage est désormais sous vidéoprotection

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X