Grosse colère des pompiers d’Arcelor-Mittal Dunkerque. Ce mardi, ils ont manifesté devant l’entrée du site entre Fort-Mardyck et Grande-Synthe dès le milieu de l’après-midi jusque tard dans la nuit. Manifestation très spectaculaire, avec des pneus et des palettes brûlés, la fumée est aperçue très loin dans le ciel du Dunkerquois. Motif de leur colère : la sécurité. Leurs effectifs baissent, du coup ils estiment qu’ils ne peuvent plus assurer la sécurité du site Seveso et des populations aux alentours. Ils réclament des embauches et la remise à neuf de leurs locaux qui leur avait été promise par la direction en 2015.

Les pompiers estiment qu’aujourd’hui, ils ne peuvent pas réaliser leur mission, assurer la protection du site et des communes aux alentours. Eddy Desmadrille, délégué du CHSCT et Bernard Colin, délégué CGT chez Arcelor :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X