Toujours mobilisés contre la réforme des retraites, le personnel de la Centrale envisage de durcir leur mouvement. Réunis en assemblée générale ce mardi matin, ils envisagent d’arrêter la production d’électricité sur le site gravelinois s’ils ne sont pas entendu par le gouvernement. Selon le responsable Force Ouvrière, Franck Redondo, les agents “n’hésiteront pas à appuyer sur le bouton” pour arrêter la production, cela évidemment dans le respect des procédures de sécurité.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X