© DKLNG

Au terminal méthaniser de Dunkerque, 50 millions d’euros sont investis pour de nouveaux équipements. Une station de chargement de camions citerne en GNL, gaz naturel liquéfié, devrait être opérationnelle avant l’été. Elle peut alimenter jusqu’à 3 000 véhicules par an. 1000 camions sont déjà programmés pour acheminer par route du GNL jusqu’en Normandie. Et une autre station se construit. Celle-ci est maritime, sur la jetée, pour alimenter des “petits” navires au gaz naturel liquéfié.

Dans un avenir proche, on verra de plus en plus de navire carburer au GNL. C’est pour répondre à ce genre de marché que 50 millions d’euros sont investis dans de nouveaux équipements sur le site dunkerquois, des genres de stations-services à terre et en mer. Explications de Béatrice Prud’homme, la Présidente de Dunkerque LNG et de Gaz Opale :

Des modifications sont en cours aussi pour doubler le débit de rechargement des bateaux en GNL. Tous ces investissements sont engagés par Dunkerque LNG et ses partenaires dont le groupe belge Fluxys.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X