L'AFPI a dû s'adapter au contexte sanitaire. (© Delta FM )

Le secteur de l’alternance et de la formation professionnelle n’a pas échappé aux conséquences de la crise sanitaire. Certaines entreprises ont ralenti l’accueil d’alternants, l’AFPI a donc fallu s’adapter. Autre inquiétude : la fin des forums et autres salons qui permettaient de rencontrer et de séduire des candidats, et là encore, l’AFPI a digitalisé certains process. L’organisme de formation a également dû numériser certaines de ses formations théoriques, tout en maintenant les ateliers pratiques qui font sa force. L’AFPI reste optimiste, l’industrie continue à recruter et certaines branches manquent même de candidats, comme la chaudronnerie et la soudure.

Eric, responsable des ressources humaines à l’AFPI : 

 

L’AFPI organise un forum des métiers de l’industrie, le 21 avril prochain, dans ses locaux. 

X
X