L’AFAD Littoral attend encore des ordres de missions de la CAF et du département pour accompagner les familles en difficultés. Les aider dans leur quotidien, c’est la vocation de la structure qui existe depuis plus de 70 ans et épaule des centaines de personnes dans le Dunkerquois. L’AFAD a des bénévoles mais surtout 38 salariés qui dépendent financièrement des ordres de missions. Le président de l’AFAD voudrait une remise en route plus rapide de certains services publics.

La structure accompagne des familles en difficultés, qu’il faut épauler à la gestion d’un budget par exemple, dans l’éducation des enfants, un accompagnement à la parentalité ou dans des cas compliqués liés à un divorce. L’AFAD emploie 38 salariés, acteurs diplômés du milieu social. Le confinement a été difficile à vivre pour l’association comme nous l’explique son président Bernard Lecomte :

Les actions de l’AFAD Littoral sont liées et financées par la CAF et le département. Et aujourd’hui la situation est encore difficile et les besoins sont importants. L’AFAD attend les ordres de missions :

L’AFAD vient en aide à plusieurs centaines de familles sur tout le territoire de l’agglomération dunkerquoise.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X