Jean-Pierre Chery est décédé. L’homme devait être jugé en novembre prochain pour le meurtre de sa femme, survenu à Ghyvelde en 2014. L’accusé avait affirmé qu’il s’agissait d’une forme d’euthanasie, pour aider sa femme mourante à partir. Explications que dénonçait notamment le fils de la victime, Benoît Chéry, qui parlait de meurtre. La vérité n’éclatera jamais dans ce dossier puisque la mort de l’accusé entraîne la fin de l’action publique à son encontre.

X
X