Delta FM vous en parle depuis plusieurs semaines, un mouvement social qui dure et qui se durcit…

Les salariés de Daher à Gravelines sont toujours en grève, depuis deux semaines. Ils sont toujours plantés devant l’entrée de la centrale nucléaire et envisagent des nouveaux blocages de la circulation dans le secteur. Sous-traitants de la centrale pour la logistique et le transport, ils réclament le paiement de leurs heures supplémentaires, une augmentation d’un euro de l’heure. Mais les négociations n’avancent pas…

Cette entreprise de logistique et de transport est sous-traitante de la centrale. Les employés réclament le paiement de leurs heures supplémentaires, une augmentation d’un euro de l’heure. Mais les négociations n’avancent pas. Écoutez l’une des responsables syndicales du groupe :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X