A Gravelines, mouvement de gréve dans l’entreprise O.M.S, société de nettoyage et de service. Entreprise sous traitante à la centrale nucléaire, c’est devant les grilles du CNPE qu’une cinquantaine de personnes tiennent un piquet de grève depuis ce matin 5h. Des salariés qui dénoncent des conditions des travail et réclament une revalorisation des salaires et des effectifs supplémentaires. Les grévistes, soutenus par la CGT, espèrent être reçus par la direction.

Selon les syndicats, la moitié de l’effectif a cessé le travail, soit près de 70 personnes. Des salariés qui ont refusé que les négociations, si elles s’ouvrent, soient menées par leurs représentants internes. C’est donc l’union locale CGT de Dunkerque et de la centrale qui gèrent le mouvement. Pierre Gonsalez, de l’UL CGT :

Le mouvement de grève est déjà reconduit pour demain. Une distribution de tracts sera menée demain dès 5h par la CGT aux abords de la centrale.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X