L'ancien maire de Grande-Synthe a déposé un recours en 2019 (© deltafm)

En 2019, le maire de Grande-Synthe, Damien Carême, déposait un recours face à l’État. Son but ? Dénoncer l’inaction de la France face aux changements climatiques et notamment dans sa gestion des gaz à effet de serre. Pour l’élu écologiste, l’État ne remplissait totalement les engagements pris lors de l’accord de Paris. Ce jeudi, le Conseil d’État vient de rendre son avis et donne 3 mois à l’État pour démontrer son action dans plusieurs domaines. Une décision de justice jugée historique par Damien Carême, devenu depuis député européen. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X