L'ancien maire de Grande-Synthe a déposé un recours en 2019 (© deltafm)

En 2019, le maire de Grande-Synthe, Damien Carême, déposait un recours face à l’État. Son but ? Dénoncer l’inaction de la France face aux changements climatiques et notamment dans sa gestion des gaz à effet de serre. Pour l’élu écologiste, l’État ne remplissait totalement les engagements pris lors de l’accord de Paris. Ce jeudi, le Conseil d’État vient de rendre son avis et donne 3 mois à l’État pour démontrer son action dans plusieurs domaines. Une décision de justice jugée historique par Damien Carême, devenu depuis député européen. 

X
X