Les 11 surveillants du collège Jules Verne à Grande-Synthe ont tous été remplacés cet été, toute une équipe renouvelée. Décision quasiment inédite prise par la direction de l’établissement. Une situation dénoncée par le syndicat SNS-FSU, qui rappelle que le rôle primordial des AED, les assistants d’éducation. Tous les remplacer, c’est repartir de zéro. La direction assume cette décision, évoquant une ambiance délétère au sein de ces surveillants, des relations compliquée aussi avec la direction.

Selon nos informations, les 11 AED de l’an passé ont tous été mis à la porte cet été. Une équipe entièrement renouvelée avec forcément des conséquences sur la rentrée. Une décision quasiment inédite. Reportage :

Contacté par Delta FM, le rectorat de Lille n’a pas répondu à nos sollicitations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X