Le jeune guinéen est apprenti depuis trois ans à la boulangerie "Au quotidien" à Grande-Synthe

C’est le choc pour Maya Magassouba, jeune apprenti boulanger de 19 ans… au moment de renouveler son titre de séjour, on lui apprend qu’il est menacé d’une expulsion du territoire. C’est l’incompréhension pour le jeune homme bien intégré à Grande Synthe, et élève au CEFRAL de Dunkerque. Maya a quitté la Guinée à 15 ans après la mort de ses parents. Il a franchi de nombreux pays au péril de sa vie pour gagner la France.

Pris en charge par les associations et structures pour mineurs, il a appris le français et s’est construit un avenir. Son patron, Salem Khalfat gérant de la boulangerie “Au quotidien” à Grande Synthe.

 

Et son avenir, il semble tout tracé puisque son patron propose de l’embaucher en CDI après sa formation. Mais encore faut-il qu’il puisse rester en France

Maya Magassouba a le soutien de nombreuses associations de la région, des élus, les habitants. Martial Beyaert a rencontré ce lundi le sous-préfet de Dunkerque pour évoquer la situation de Maya. La pétition lancée par son patron a déjà recueilli plus de 19.000 signatures. Elle est à retrouver ici.

 

 

 

 

 

X
X