photo d'archives

Gros dispositif de police ce mardi matin à Grande-Synthe, au sein de l’ancien centre Zahra France. C’est une information révélée par nos confrères du Phare dunkerquois. La structure a été dissoute par l’Etat en mars 2019. les autorités reprochant à l’association de soutenir des organisations terroristes et de propager une idéologie antisémite. Ce mardi, les forces de l’ordre ont mené une nouvelle perquisition, soupçonnant le centre de perdurer malgré sa dissolution. Plusieurs responsables de l’ancienne association, notamment le fondateur du centre, ont été placés en garde à vue.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X