Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a demandé ce mercredi 20 mars la dissolution du centre Zahra France, basé à Grande-Synthe.

Souvenez-vous: en octobre dernier, une opération antiterroriste de grande ampleur était menée au sein du centre Zahra France. Cinq mois plus tard, le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner “a proposé au Président de la République” sa dissolution, ainsi que celles des associations « Parti Anti Sioniste », « Fédération Chiite de France », « France Marianne Télé », hébergées au centre de Grande-Synthe. 

Dans un communiqué diffusé par le Ministère de l’Intérieur, ces associations sont accusées de “légitimer de façon régulière le djihad armé tant par les prêches dispensés, que par les écrits mis à la disposition des fidèles et des internautes”

Le centre Zahra, fermé sur arrêté préfectoral depuis le 15 octobre 2018, est également pointé du doigt pour son “endoctrinement de la jeunesse dans la perspective de la guerre sainte et d’une apologie constante, notamment via Internet, des actions d’organisations telles que le Hamas, le Djihad islamique palestinien et la branche armée du Hezbollah, toutes inscrites sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne”

Le 24 octobre, le trésorier et responsable de la sécurité du centre chiite “Zahra” a été condamné à 6 mois de prison ferme pour la détention illégale de 2 fusils et des dizaines de cartouches découverts dans les locaux de l’association à Grande-Synthe.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X