Grande-Synthe va tester un revenu pour aider les créateurs dans le domaine de la transition écologique. Il s’agit du “revenu de transition écologique”. Objectif : offrir une bouffée d’air financière aux créateurs de projets liés à la transition écologiques. Un exemple : un agriculteur ou un maraîcher bio, souhaitant lancer son exploitation, pourra bénéficier de ce revenu les trois premières années, pour l’aider à se lancer. Une initiative en collaboration avec la fondation suisse ZOEIN de Sophie Swaton , qui donnera 30 000 euros sur 3 ans à Grande-Synthe. La ville cherche d’ores et déjà d’autres sources de financement.

La fondation ZOEIN va verser 30 000 euros sur 3 ans à Grande-Synthe, qui va chercher d’autres financements pour assurer ce revenu de transition écologique. Damien Carême, le maire de Grande-Synthe :

La convention avec la fondation sera signée le 28 mars prochain.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X