Le professeur et auteur de livre “Pire que les élèves” a été reconnu coupable de diffamation devant le tribunal correctionnel. Cinq de ses anciens collègues du collège du Houtland, parmi lesquels son ancien directeur, ont attaqué l’écrivain en diffamation. Certains d’entre eux estimaient s’être reconnus dans son livre. D’autres l’attaquaient pour des propos tenus sur Facebook. Il est condamné à verser 2 500 euros de préjudice moral à chaque victime, soit un total de 12 500 euros. Abasourdi par cette décision, Stéphane Furina a décidé de faire appel. Une procédure qui devrait durer plusieurs mois.

Malgré ces déboires judiciaires et avec l’éducation nationale, Stéphane Furina, l’écrivain et toujours professeur à Dunkerque, préfère positiver :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X