La ville de Dunkerque va évaluer le gaspillage alimentaire dans toutes les cantines scolaires des maternelles et des primaires. Le diagnostic a déjà commencé. Chaque semaine, dans 5 écoles, les déchets sont ou seront pesés. Trois pesées différentes : déchets alimentaires, le pain et les emballages. Cette opération va s’accompagner d’une campagne de sensibilisation des enfants. Les parents ne sont pas oubliés, pour eux aussi les sensibiliser. Tous les repas commandés mais non consommés seront prochainement facturés. Jusqu’à présent, dans les écoles de Dunkerque, ce n’était pas le cas. Rien que sur le secteur de Malo, ce sont 15 repas qui partent chaque jour à la poubelle !

La ville de Dunkerque va faire un diagnostic de la situation dans les 21 établissements dont elle a la charge. A raison de 5 écoles par semaine, des pesées sont effectuées et connaitre ainsi la masse de déchets récoltés. Trois pesées différentes que nous explique l’adjoint au maire à l’éducation, Yves Pannequin :

Une étude nationale évalue à 160 grammes le poids des déchets par repas. Sur cette base, si on fait un petit calcul pour les écoles de Dunkerque, ça représente donc 57 tonnes de déchets alimentaire sur une année scolaire. La ville va sensibiliser aussi les parents et là, la méthode est simple :

Le paiement des repas non consommé, ce sera à partir du 1er mai.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X