Réunis devant le palais de justice, les avocats dunkerquois ont jeté leurs codes, leur outil de travail, au pied des marches du tribunal correctionnel de Dunkerque. Les robes noires sont toujours en grève contre la réforme des retraites alors que des négociations s’ouvrent aujourd’hui au ministère de la justice.

Ce lundi matin, les avocats du barreau de Dunkerque ont symboliquement jeté les codes, ces gros livres rouges, leurs outils de travail, au pied des marches du tribunal correctionnel. Le mouvement de grève se poursuit, avec des conséquences sur le fonctionnement de la Justice. Bertrand Wattez, bâtonnier de Dunkerque :

Des négociations ont débuté ce matin au ministère de la justice entre les représentants des avocats et la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X